Pourquoi faire appel à un avocat lors d’un licenciement ?

Un licenciement est toujours une situation très difficile à vivre, notamment s’il vous semble injustifié. Dans ce cas, n’ayez pas peur de faire valoir vos droits et à avoir recours à un avocat spécialisé en droit du travail (plus d’informations ici : http://www.avocat-desrumaux.fr/). Il sera à vos côtés afin de vous conseiller, vous défendre et vous orienter vers la meilleure solution pour vous.

Analyser votre cas

L’avocat va pourvoir étudier votre situation afin de confirmer le caractère abusif de votre licenciement. Il apportera tous les éléments essentiels à votre défense et sera à même de vous représenter devant le Conseil des Prud’hommes afin de faire valoir vos droits et garantir vos intérêts. Il pourra exposer tous les arguments juridiques indispensables à votre défense.

Le respect de la procédure

Comme tout type de procédure, celle relative à la saisine nécessite des connaissances en droit. Il en est de même pour le déroulement de l’audience ou le respect des divers délais. De plus, la compréhension des textes n’est pas toujours aisé pour les non-experts. Un avocat en droit du travail est donc la personne idéale pour vous aider à envisager ces différentes étapes avec plus de sérénité.

Les enjeux financiers

Les enjeux financiers qui découlent d’un licenciement sont généralement conséquents. Un avocat pourra défendre au mieux vos intérêts dans ce domaine. Vous vous rendrez finalement compte que, même si ses services requièrent un certain investissement, celui-ci est loin d’être vain.

Une plaidoirie aisée

Si vous n’avez pas recours à un avocat, vous devrez vous exprimer seul devant le juge le jour de l’audience. Or il se révèle souvent difficile d’exposer ses arguments avec aisance, notamment dans une telle situation de stress. L’avocat du travail est habitué à plaider et son aisance en pareille situation se révèlera être une aide très précieuse.

L’égalité des armes

Lors d’une telle procédure, les employeurs ont généralement recours à un avocat pour les représenter et défendre leurs intérêts. Vous présenter seul vous placerait en situation d’infériorité et représenterait alors un réel désavantage. Mieux vaut jouer à armes égales.

L’assurance protection juridique

Les frais d’avocat représentent un certain coût. Renseignez-vous auprès de votre assurance habitation afin de vérifier si elle comporte une assurance protection juridique qui prendrait en charge tout ou partie de ces frais. Dans le cas de revenus modestes, c’est l’Etat qui assure cette aide.